Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d’innovation.

Vous connaissez les casques antibruit ? On va utiliser la même technologie pour réduire le bruit des moteurs d’avions.

Les avions vont devenir beaucoup moins bruyants, plusieurs technologies vont mettre les moteurs en sourdine.

Il y a une raison à cela. Une feuille de route fixée par la Commission Européenne oblige, d’ici 2050, à diviser par 30 le bruit autour des aéroports.

Alors 2050, c’est encore loin. Mais diviser le bruit par 30, c’est énorme. Du coup, on cherche des technologies de rupture.

Cela donne des idées surprenantes. Par exemple : adapter la technologie des casques audio antibruit aux moteurs d’avions.

Leur principe consiste à annuler ou à atténuer un bruit en envoyant le même son, à l’envers. La même onde sonore, mais inversée.

Ce sont des chercheurs du Centre Allemand de Recherche Aérospatiale qui travaillent sur cette technologie. Le pire c’est que ça marche. Sur leurs prototypes, on a l’impression d’avoir mis une sourdine sur le moteur.

On pourrait aussi utiliser des moteurs électriques ?

Oui, c’est vrai. Cela ferait moins de bruit qu’un réacteur. Mais ce ne serait pas silencieux pour autant. Vous voyez les drones ? Ils sont électriques. Mais leurs petites hélices font quand même pas mal de boucan. Donc imaginez avec des grosses.

Et puis, le moteur n’est pas le seul responsable du bruit sur un avion. A l’atterrissage, vous l’avez peut-être remarqué, le bourdonnement de l’air sur volets et le train d’atterrissage fait bien plus de bruit que le moteur.

C’est pourquoi la NASA vient de présenter un nouveau modèle d’ailes flexibles, inspirés des oiseaux, qui réduit de 30% les bruits d’air autour de l’avion.

Donc il faut travailler à la fois sur les moteurs et l’aérodynamisme.

Quel est le niveau de bruit des meilleurs avions actuels ?

Si l’on parle d’avions de ligne, les plus silencieux font aujourd’hui autour des 80 décibels. Donc le bruit d’un mixeur.

Cela reste bruyant, mais il faut se rendre compte qu’aujourd’hui, un Airbus A320 fait 100 fois moins de bruit qu’une Caravelle des années 60.

Ceux qui habitent près d’un aéroport auront du mal à me croire. Mais s’ils ne s’en rendent pas compte, c’est tout simplement parce que le trafic a explosé. Et comme il va encore doubler dans les prochaines années, il est urgent de mettre des sourdines aux avions.

Leave a Reply