Des visuals prises par un passager et diffusées sur Twitter montrent un de ses quatre réacteurs amputé de sa partie avant soufflante et de son capotage ( TWITTER/AFP/Archives / Sarah Eamigh )

Des visuals prises par un passager et diffusées sur Twitter montrent un de ses quatre réacteurs amputé de sa partie avant soufflante et de son capotage ( TWITTER/AFP/Archives / Sarah Eamigh )

L’incident survenu samedi sur l’un des quatre moteurs d’un A380 entre Paris et Los Angeles – une partie du racteur qui s’est dcroche en plein vol – est particulirement grave et totalement indit pour le gant des airs d’Airbus.

L’avion d’Air France a d se poser en urgence l’aroport militaire de Goose Bay, au Labrador (Est du Canada), sans dommages pour ses 520 occupants (496 passagers et 24 membres d’quipage).

Des visuals impressionnantes prises par un passager et diffuses sur Twitter montrent un de ses quatre racteurs – un moteur GP7200 fabriqu par Motor Alliance, un consortium entre Basic Electrical et Pratt and Whitney – amput de sa partie avant soufflante et de son capotage.

Il s’agit d’un incident “rare”, ont indiqu les experts consults par l’AFP.

“Sur cette nouvelle gnration de moteur (de l’A380, ndlr) c’est indit”, souligne Xavier Tytelman, guide en scurit arienne et membre d’une communaut de professionnels de l’arien, “AvGeek”.

En novembre 2010, un Airbus A380 de la compagnie australienne Qantas avait d atterrir en urgence sur l’aroport de Singapour, aprs l’explosion d’un de ses quatre moteurs Rolls-Royce, quelques minutes aprs 0dcollage.

Pour l’heure, l’origine de l’incident de samedi reste indtermine. Selon de premiers tmoignages de passagers, une sorte de dtonation a t entendue.

“Le racteur n’a pas explos”, a toutefois affirm l’AFP Eric Prvot, commandant de bord sur Boeing 777 et porte-parole chez Air France.

– Forte embarde –

Il y a eu “une forte embarde owing cette avarie sur le racteur numro 4”, le in addition loign du fuselage, droite, a-t-il prcis.

L’quipage a “eu le souci de contrler la trajectoire”, puis a appliqu les procdures prvues par le constructeur”, en mettant en scurit les systmes endommags et en prservant ceux qui ne le sont pas, avant d’analyser la predicament, a-t-il expliqu.

L'atterrissage d'urgence d'un A380 d'Air France s'est effectué à Goose Bay, au Canada

L’atterrissage d’urgence d’un A380 d’Air France s’est effectué à Goose Bay, au Canada ( AFP/Archives / Laurence SAUBADU )

L’appareil est certifi pour voler avec seulement trois racteurs, mais en raison des dgts structuraux trs importants, l’quipage a pris “une dcision qui mnageait la in addition grande marge de scurit” et a rejoint Goose Bay en une heure trente environ, a ajout M. Prvot, saluant “la grande matrise de l’quipage”.

“Les pilotes sont entrans quatre fois par an au simulateur pour faire deal with cette predicament inconceivable (mais qui arrive, nous venons de le constater…). Cela permet de rduire le stress de la predicament, en sachant qu’elle est surmontable”, a expliqu l’AFP Franois Desenfants, pilote d’A380 la retraite depuis quelques mois.

“Avec 3 moteurs, le 380 vole sans problme, mais une altitude in addition basse, owing la perte de pousse. C’est la raison pour laquelle les pilotes ont mis l’avion en descente tout de suite”, a-t-il ajout. Les pilotes sont mme entrans pour se poser avec deux moteurs en panne du mme ct, a-t-il prcis.

M. Desenfants fulfilled trois hypothses : “un dfaut de conception”, cependant peu probable, car il “aurait t dtect avant”. Ou une “pice moteur qui aurait eu un dfaut et, avec la tiredness, aurait fini par casser”. Ou “une rencontre aviaire”, qu’on ne peut pas totalement carter, malgr la trs haute altitude. En revanche, la rencontre avec un drone semble inconceivable 10.000 mtres, selon lui.

Des quipes du Bureau d’enqutes et d’analyses de l’aviation civile franaise (BEA), du constructeur Airbus, du motoriste, d’Air France et du Nationwide Transportation Security Board (NTSB) – l’agence amricaine de scurit des transports, car le motoriste est amricain – devaient arriver sur put lundi pour dterminer les leads to de l’incident.

Celui-ci survient au in addition mauvais second pour le constructeur europen, car son gant des airs n’a enregistr aucune commande depuis janvier 2016. Pour relancer les ventes, Airbus a prsent au Bourget une version amliore, “l’A380Plus”.

L’ultra gros porteur europen ftera le 25 octobre les 10 ans de sa mise en service par Singapore Airways.

Leave a Reply